Dernier week-end de la Semaine d’Action FARE27 octobre 2006

Le sommet de la 7e Semaine d’Action FARE contre le racisme et la discrimination sera atteint ce week-end.

Aux Pays-Bas, le PSV montre le chemin
Le club du PSV Eindhoven, installé en tête du championnat néerlandais, a organisé une journée antiraciste à l'occasion du match contre le Sparta Rotterdam le 25 octobre. C’était la quatrième fois que le PSV participait à la Semaine d'Action FARE. Le programme du match contenait un article spécial sur la lutte contre le racisme. Le capitaine Phillip Cocu a lu une lettre contenant un message antiraciste, et les équipes du PSV et de Sparta ont posé pour une photo montrant une bannière contre le racisme.

Arsenal et Sheffield soutiennent Kick It Out
En Angleterre, dans le nouveau stade de l’Arsenal FC, les supporters brandiront des cartons aux couleurs du club portant l’inscription « Arsenal for everyone » (Arsenal pour tous) pour soutenir la campagne organisée par le partenaire de FARE « Kick It Out ». Le même jour, le 28 octobre, Sheffield United et le partenaire de FARE « FURD » ont créé une chorégraphie diffusant le message « Football Unites » lors du match contre le champion d’Angleterre, le Chelsea FC.

Activités à Chypre, en Hongrie, Roumanie et Moldavie/b>
Pour la première fois, l'Association des footballeurs chypriotes lance sa propre campagne dans le cadre de la Semaine d'Action FARE. Tous les matches du week-end seront dédiés à la lutte contre le racisme.

En Hongrie, l’équipe de deuxième ligue Ferencvaros TC entrera sur le terrain avec des membres de l’organisation d’aide aux réfugiés « Mahatma Gandhi Human Rights Organisation » et le coordinateur de la campagne « All Different All Equal » (Tous Différents Tous Égaux) du Conseil de l’Europe feront un bref discours avant le coup d’envoi. L'Association des joueurs hongrois a prévu pour tous les matches de première ligue que les joueurs porteraient des t-shirts antiracistes pendant l'échauffement et que deux enfants présenteraient une bannière FARE pendant l’alignement des joueurs avant le match.

En Roumanie, la Fédération de football en association avec le Roma Initiative Office, le Conseil national contre la discrimination, et l'European Roma Grassroots Organisation organiseront toute une série d’actions visant à stimuler le dialogue social et à promouvoir la tolérance et le fair-play dans le football. Lors des neuf matches du 27 au 29 octobre, des bannières seront présentées par les joueurs avant le coup d’envoi. Pendant l'échauffement, les joueurs et les arbitres porteront des t-shirts montrant le logo de la campagne.

L’ONG d'émigrants africains « Fatima » a pour but de promouvoir la tolérance et l’amitié dans le football moldave. Pendant le second week-end de la Semaine d'Action FARE, des matches seront organisés entre des équipes de minorités ethniques, des réfugiés et des jeunes.

Les femmes et le football
Dans la Bundesliga féminine allemande, l’équipe de Hannover 96 organisera une journée d’action avec le soutien du « fan project ». Des brochures et des badges sur le thème « Les femmes et le football » seront distribués. Sur la couverture de la brochure, les joueurs immigrés du club Hannover 96 brandissent une bannière FARE. Le slogan de la photo est : « Les femmes pour plus de tolérance et moins de discrimination dans le football ». La brochure contiendra également des informations sur le réseau FARE ainsi que des interviews avec des joueurs sur les thèmes du racisme, du sexisme et de la xénophobie dans le football.

50 mètres contre le racisme à Berne
L’association de supporters des Young Boys Bern « Gemeinsam gegen Rassismus » (Ensemble contre le racisme) produira une bannière longue de 50 mètres pour le match de première ligue contre le FC Zurich. Le programme du match contiendra un article sur la Semaine d’Action FARE, et un spot antiraciste sera montré sur l’écran vidéo. De plus, l’association des supporters prévoit une chorégraphie et distribuera 20000 cartes postales de l’équipe et du logo FARE.

Retombées en Israël
La Semaine d’Action FARE aura des retombées, par exemple en Israël où un groupe participera le 4 novembre pour la première fois à la Semaine d’Action FARE. À l'occasion du match Beitar Jerusalem contre Maccabi Haifa, l’ONG « New Israel Fund » a prévu de faire défiler avec les deux équipes une centaine de jeunes portant des t-shirts « Let’s Kick Racism Out of Israeli Football » (Chassons à coups de pied le racisme hors du football israélien).

À l’occasion de la Semaine d’Action FARE qui se termine le lundi 30 octobre, plus de 1000 actions individuelles ont été organisées dans 37 pays européens. Un record de 14 ligues européennes de haut niveau, notamment en Autriche, en Allemagne, en Angleterre, en Écosse, en Belgique, à Chypre, en Macédoine, à Malte, en Slovénie, en Roumanie et en Norvège, ont dédié leurs matches de championnat à la lutte contre le racisme.