Coup d’envoi du tournoi antiraciste06 juillet 2005

Après une saison pendant laquelle le racisme a fait les gros titres un peu partout en Europe, des milliers de footballeurs amateurs venus des quatre coins de l’Europe se réunissent au festival de football international en Italie pour prendre position contre le racisme et la xénophobie.

Le « Mondiali Antirazzisti », connu également comme Coupe du Monde antiraciste, est organisé pour la huitième fois par Progetto Ultra, le partenaire italien de FARE. Cette année aussi, le Mondiali est soutenu par FARE et réunit pendant le week-end plus de 200 équipes de plus de 25 pays différents.

Le Mondiali, l’un des plus grands rassemblements de footballeurs amateurs au niveau international, jouit d’une grande reconnaissance, car il rassemble des cultures et des populations européennes très diverses, et réussit, en particulier, à attirer l’attention de certains groupes de football italiens très difficiles à interpeller – les Ultras.

Carlo Balestri, l’un des principaux organisateurs du Mondiali et membre de Progetto Ultras, a déclaré : « Chaque année, le Mondiali nous permet de souligner, aux côtés de nos voisins européens et des communautés minoritaires, le message universel très clair – le racisme n’a pas sa place dans la société. »

« Le football dépasse les frontières et aide à rassembler les populations. Le Mondiali montre comment la force du football peut être utilisée pour un changement positif. »