Message anti-discrimination haut et fort diffusé dans la cour des grands20 octobre 2010

À mi-parcours de la Semaine d’actions FARE, la lutte contre le racisme et la discrimination sera à l’honneur lors des rencontres de la phase de groupes de l’UEFA Champions League et de l’UEFA Europa League pendant lesquelles seront diffusés des messages en faveur de l’inclusion.
Certaines grands clubs du football européen – Amsterdam, Braga, Londres, Madrid, Marseille, Moscou, Munich et Rome -ont profité des matches d’hier soir pour présenter des activités entrant dans le cadre des manifestations prévues à l’occasion des 16 rencontres de l’UEFA Champions League (19 et 20 octobre) et des 24 matches de l’UEFA Europa League (21 octobre).
Ces activités comprenaient notamment des annonces par haut-parleurs et la projection sur écrans géants d’un spot intitulé « Non au racisme ». En outre, les vingt-cinq enfants accompagnant les joueurs et les arbitres lors de leur entrée sur le terrain portaient des T-shirts United Against Racism, tandis que les capitaines des équipes ont porté un brassard « Unite » bleu et jaune.
Des copies d’une publication sur la Semaine d'actions ont été distribuées aux supporters à l’entrée des stades, ceux-ci étant invités à offrir leur soutien au début de la rencontre.
Soutien de Milan à Madrid
À Madrid, où le Real de Jose Mourinho était opposé à son vieux rival Milan, on a entendu des supporters approuver les activités et discuter des insultes proférées à l’encontre de l’attaquant camerounais Samuel Eto’o samedi en Sardaigne.
À Londres, le message diffusé avant le coup d'envoi de la rencontre du groupe H entre Arsenal et Shakhtar Donetsk a été accueilli par de vifs applaudissements.
Pendant la Semaine d’actions, près de 1 500 initiatives sont organisées dans tout le continent par des groupes, supporters, clubs, fédérations nationales, organisations non gouvernementales, minorités ethniques et groupes de jeunes.
Michel Platini, président de l’UEFA, a offert son soutien à l'initiative :
Le respect de la diversité est l’un des principes clés de l’UEFA. Il n'y a pas de place pour quelque forme de racisme ou de discrimination que ce soit à l'UEFA ou dans le football européen. L'UEFA est fermement déterminée à combattre ce fléau sous toutes ses formes, a-t-il déclaré.
J'appelle chacun à se comporter sur et hors de la pelouse dans un esprit de fair-play et de respect envers les arbitres, les adversaires et les fans.
Toile de fond de l’intolérance
Piara Powar, directeur exécutif de FARE fait remarquer que

Cette année, la Semaine d’action s’inscrit dans le contexte d’un niveau de rhétorique de plus en plus élevé chez les politiciens dominants, mais aussi dans l’extrême droite, avec une remise en question de la valeur de la diversité et une victimisation de groupes comme les Roms.
Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que le football continue d'être le théâtre d’incidents racistes et homophobes importants.
En réunissant la famille du football européenne pour une cause commune, nous espérons que les activités de FARE durant le mois d'octobre pourront faire contrepoids à la haine et l'intolérance.