Des supporters croates forment une svastika humaine en Italie17 août 2006

La récente victoire de la Croatie sur l’Italie championne du Monde a été gâchée par le comportement raciste de supporters croates.

Lors de l’échauffement des équipes précédant le match de qualification pour l’EURO 2008 à Livourne, un groupe de supporters croates a formé une svastika humaine dans les tribunes tout en faisant le salut nazi.

Le matériel photographique et vidéo envoyé au réseau FARE (Football Against Racism in Europe) montre un groupe de plus de 60 supporters dans la section croate du stade Armano Picci se positionnant pour former une svastika.

Le réseau FARE a envoyé un rapport aux comités disciplinaires de la FIFA et de l’UEFA afin de réclamer une action immédiate.

Kurt Wachter, du partenaire autrichien de FARE, FairPlay-VIDC, a déclaré :

« Les photos et la séquence vidéo qui nous ont été envoyées montrent clairement que les supporters croates forment une svastika humaine. Ce genre d’action est fortement organisé et prouve que le football doit continuer à intensifier sa lutte contre le racisme.

La FIFA a récemment renforcé ses sanctions contre les incidents de ce genre. Nous espérons qu’elle est prête à les mettre en œuvre. »

L’année dernière, des supporters du club allemand Lok Leipzig avaient également formé une svastika humaine. Une action identique a également été observée par l’organisation FARE Never Again lors d’un match de la ligue en Pologne.

Auparavant, des matches du club de l’AS Livorno de série A ont été la cible de supporters d’extrême droite, les supporters de Livourne étant connus pour être communistes et le capitaine Cristiano Lucarelli un symbole de la gauche italienne.

Lucarelli a été l’un des trois joueurs de Livourne à être retenus par le nouveau sélectionneur Roberto Donadoni, qui a entraîné le club toscan une partie de la saison dernière.