Berlin accueille la deuxième rencontre des associations gays et lesbiennes dans le football20 mai 2010

L’association European Gay and Lesbian Sports Federation (EGLSF) et le réseau Football Against Racism in Europe (FARE) organisent à Berlin une rencontre pour les associations de supporters, clubs et organisations gays et lesbiennes dans le football.
Cette rencontre, qui fait partie du programme Football for Equality initié par le réseau FARE, permettra aux associations LGBT de discuter des sujets qui intéressent les gays et lesbiennes, qu’ils soient supporters ou joueurs.

Tanja Walther-Ahrens de l’EGLSF a déclaré :
Pour pouvoir exploiter totalement le potentiel qu’offre le football, il faut contrecarrer toutes les formes de discrimination. Alors que le racisme est souvent inscrit à l’ordre du jour, des thèmes comme la discrimination basée sur l’orientation sexuelle, l'homophobie ou le sexisme restent souvent oubliés.
L’EGLSF espère que la rencontre qui aura lieu ce week-end à Berlin sera un premier pas vers la création de suggestions et d'exemples visant à garantir que les joueurs, les supporters et toutes les personnes impliquées dans le football n’aient plus à souffrir de la discrimination basée sur l’orientation sexuelle.

Pouvoir et influence
Il faut mobiliser le pouvoir et l'influence du football pour sensibiliser le public sur des thèmes tels que l’homosexualité, l’égalité des sexes, l’homophobie et le sexisme.
La discrimination basée sur l’orientation sexuelle est due en premier lieu due au fait que l’homosexualité est ignorée. A quelques exceptions près, les clubs et fédérations de tous niveaux ignorent l’homophobie et la discrimination envers les gays et les lesbiennes, pour la simple raison que l’homosexualité est supposée ne pas exister dans le sport.
Or, l’homosexualité existe dans le sport, comme le prouve le rassemblement à Berlin des clubs de supporters de football gays et lesbiennes, des organisations sportives LGBT et d’autres associations venues de toute l’Europe. L’objectif est d’obtenir à travers les idées et suggestions qui auront été faites lors de la rencontre le soutien de différents pays et d’assurer au projet de l’EGLSF et du réseau FARE un plus grand impact que les activités régionales ou nationales.

La rencontre aura lieu les 22 et 23 mai dans les locaux du club de Bundesliga Hertha BSC Berlin.

Cette action est en partie financée par la Commission européenne (DG justice, liberté et sécurité) dans le cadre du programme « Droits fondamentaux et Citoyenneté ».