Groupe antiraciste victime d’une bombe incendiaire25 mai 2004

Le vendredi 7 mai restera une triste journée pour Population contre le Racisme, un groupe antiraciste basé en Slovaquie. Un jour avant la fête nationale célébrant la victoire sur le fascisme durant la Seconde Guerre mondiale, une bombe incendiaire a été lancée dans ses bureaux : une bouteille de liquide inflammable ainsi que des allumettes usagées ont été retrouvées près des lieux. L’incendie est considéré comme criminel, les néonazis étant les suspects numéro un.

Heureusement, personne n’a été blessé pendant l’attaque, qui s’est produite alors que les bureaux étaient occupés. Grâce à la réaction rapide du personnel, une destruction complète de l’immeuble a pu être évitée. Une salle a entièrement brûlé, détruisant du matériel de valeur, tels qu’ordinateurs, équipements de communication et photocopieuses. A présent, le groupe a désespérément besoin de soutien pour remplacer ces équipements fondamentaux.

« Par le passé, nous avons reçu de nombreuses menaces de néonazis – par email, par téléphone et par la poste. Toutefois, rien de vraiment grave ne s’est produit – jusqu’à présent. L’incendie criminel est un signe de peur et de haine, mais ce n’est pas notre peur – c’est leur peur, et c’est pourquoi ils sont si désespérés.

Nous ne mettrons pas fin à nos activités, au contraire, nous voulons continuer à renforcer la coopération entre la police et les autorités afin d’exercer une pression encore plus forte.

Toutefois, cette attaque a sérieusement endommagé nos bureaux, et comme nous n’étions pas assurés, le dommage est relativement élevé. Trois ordinateurs, une photocopieuse, un standard téléphonique, un scanner et des meubles ont été complètement détruits. »
Daniel Milo, Ludia proti rasizmu (Population contre le Racisme).

Population contre le Racisme est le groupe de lutte contre le racisme et les extrémistes néonazis le plus actif en Slovaquie. Par le passé, il a intenté un grand nombre de procès à des groupes néonazis et apporté leur soutien et leur aide précieuse aux victimes d’attaques racistes. Le groupe s’efforce constamment de sensibiliser la population sur les dangers que représente le fascisme pour la société. Avec la police, il a participé avec succès à l’identification et au développement de nouvelles manières d’aborder le problème des groupes néonazis, qui ont permis la suppression de nombreuses activités racistes.